Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les taux des crédits immobiliers en baisse au mois d'août





Le 3 Septembre 2020, par La rédaction

Les observateurs le pressentaient depuis plusieurs jours, et cela s'est confirmé : les taux des crédits immobiliers ont enregistré un recul au mois d'août. Malgré tout, il demeure toujours difficile d'emprunter.


Une baisse attendue

Le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA, qui fait autorité dans le secteur immobilier, a confirmé la bonne nouvelle : les taux des crédits immobiliers ont bel et bien baissé au mois d'août. En moyenne, ils s'établissent à 1,24% toutes durées confondues. La tendance impulsée en juillet, durant lequel les taux avaient également reculé, a donc été confortée le mois dernier. Selon l'Observatoire, les banques ont encore bonifié leurs taux de crédit afin de « soutenir la demande de crédits immobiliers, sur des marchés toujours à la peine, en dépit du rebond constaté avec la sortie du confinement ». Un rebond technique a effectivement été enregistré en mai et en juin, mais la demande s'est assagie par la suite. 

Les établissements prêteurs ont resserré les conditions d'octroi de leurs crédits depuis le début de l'année. Les prétendants à une acquisition immobilière doivent notamment fournir un apport beaucoup plus élevé qu'auparavant. À cela s'ajoute un taux d'endettement qui ne doit pas dépasser 33%. Des conditions difficiles à réunir, notamment pour les primo-accédants, à moins de bénéficier du coup de main de la famille ou des parents. Les banques craignent les conséquences de la crise économique qui va impacter les revenus des ménages. Au vu du contexte, seront-ils en mesure de rembourser les prêts contractés ?

Difficile d'emprunter

Ces conditions plus difficiles ont eu l'effet escompté : en mai, le taux de dossiers refusés par les banques était de 6%, un taux qui est passé à près de 11% en août. Mais ces refus ont pour effet de déprimer le marché immobilier… D'où la baisse des taux des crédits immobiliers. Les établissements financiers, conscients des difficultés posées aux acheteurs potentiels, sont aussi en train de revoir certains de leurs critères d'attribution. 

En août, la durée moyenne de remboursement s'est de nouveau allongée de six mois. Il faut désormais, en moyenne, 230 mois (19 ans) pour rembourser un crédit immobilier. C'est un niveau proche des records dans ce domaine, et un signal des banques : en juillet, la durée moyenne s'était raccourcie. La rentrée sera peut-être le bon moment pour les acquéreurs de déposer des dossiers de prêts.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook