Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les trains de Trenitalia ont accueilli 150.000 passagers entre Paris et Lyon





Le 7 Avril 2022, par Olivier Sancerre

Trenitalia, premier opérateur étranger venu concurrencer la SNCF en France, a dressé un premier bilan satisfaisant de son activité entre Paris et Lyon, la ligne la plus rentable de l'Hexagone.


Premier bilan solide pour le concurrent de la SNCF

La révolution dans le paysage ferroviaire français a eu lieu le 18 décembre. Pour la première fois de l'histoire, des trains à grande vitesse étrangers ont commencé à circuler entre Paris et Lyon, concurrençant frontalement les TGV de la SNCF sur la ligne la plus fréquentée de France. Et le succès est au rendez-vous, à en croire Roberto Rinaudo, le directeur général France de Trenitalia : il revendique en effet 150.000 passagers transportés en trois mois.

Trenitalia fait circuler des Frecciarossa 1000 construits par Hitachi, qui roulent jusqu'à 300 km/h entre les deux métropoles. Le prix des places débute à 23 euros en classe standard, un tarif à rapprocher des 16 euros pratiqués par la SNCF pour le OUIGO, et 25 euros pour les TGV Inoui (des prix d'appel dans tous les cas). Aux deux allers-retours quotidiens de Trenitalia, s'en est ajouté un troisième depuis cette semaine.

Expansion européenne

Et l'opérateur italien ne va pas s'arrêter en si bon chemin : à partir du mois de juin, c'est un total de cinq allers-retours qui seront proposés aux voyageurs. L'offre entre Paris et Lyon augmentera alors de 20%, la SNCF offrant de son côté 24 allers-retours chaque jour. Pour gagner en rentabilité, Trenitalia a demandé à bénéficier d'une tarification négociée sur les prix des péages de SNCF Réseau auprès de l'Autorité de régulation des transports (ART).

La procédure est encadrée par la législation européenne et française, a souligné Roberto Rinaudo. Au-delà de la France, Trenitalia et sa maison-mère Ferrovie dello Stato Italiane ont des ambitions européennes. Déjà présent en Allemagne et au Royaume-Uni, l'opérateur va ouvrir une ligne en Grèce entre Athènes et Thessalonique à la fin du mois. Et il vise l'Espagne au deuxième semestre de l'année.



Tags : trenitalia

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook