Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les vins rosés et les grillades ont moins la cote cet été





Le 8 Août 2019, par La rédaction

Ce sont incontestablement les produits vedette de l'été : les grillades et les vins rosés sont de toutes les tables… Mais un peu moins cette année, selon le cabinet Nielsen.


Les habitudes estivales ont la peau dure. Quoi de mieux en effet pour profiter des chauds mois d'été qu'une grillade accompagnée d'un rosé ! Mais les choses évoluent tout de même, comme l'a constaté le cabinet Nielsen. Au niveau des rosés pour commencer : la consommation de bouteilles entre mi-avril et mi-juillet dans les grandes surfaces a plongé de 9% par rapport à la même période de l'an dernier. Les rosés du Languedoc-Roussillon en engrangé un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros entre le début du mois de mai et la mi-juillet ; cela représentent des ventes en retrait de 1%. 

Si le Languedoc-Roussillon limite la casse, ce n'est pas le cas pour les rosés de Provence qui, avec des ventes de 75 millions d'euros, reculent franchement de 19%. Plus de 9 bouteilles de rosé sur 10 (92%) proviennent de France. La période estivale est stratégique pour le secteur, puisque 36% des ventes sont réalisées durant l'été, contre 18% pour le vin rouge qui trouve moins sa place sur les tables durant les mois de forte chaleur. Les grillades aussi ont piqué du nez : les ventes ont trébuché de 12% d'une année sur l'autre. 

Deux produits phare ont cependant connu de bonnes progressions : les saucisses de porc fumées d'une part avec une croissance des ventes de 18%, et d'autre part les chorizos avec une progression des ventes de 63%. Parmi les grillades vedette, les chipolatas tiennent le haut du pavé avec 29% des ventes, suivies par les merguez (22%), les saucisses (17%), les viandes à griller et les brochettes (13% pour chacune).



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook