Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les voitures Peugeot auront un volant rectangulaire dès 2026





Le 27 Mai 2024, par François Lapierre

Peugeot a annoncé qu'un nouveau modèle de volant, au design rectangulaire, sera introduit dans toute sa gamme de véhicules à partir de 2026. Cette innovation, appelée « Hypersquare », promet de changer la manière dont les conducteurs interagissent avec leur voiture, en supprimant la colonne de direction classique au profit de connexions électroniques.


Peugeot suit la tendance automobile

Le nouveau volant de Peugeot, de forme rectangulaire, sera intégré pour la première fois dans un modèle de voiture en 2026, avant de se généraliser dans toute la gamme de véhicules du constructeur. Jérôme Micheron, chef de produit chez Peugeot, a présenté cette innovation au salon parisien de la technologie Vivatech. Le concept-car exposé à cet événement offrait une première ébauche de ce volant, qui est déjà l'objet de nombreuses spéculations et attentes.

« Ce volant permet de contrôler la voiture avec des mouvements de seulement 150°, réduisant les efforts du conducteur tout en maintenant une sensation d'agilité », explique Jérôme Micheron. Cette technologie vise à offrir une expérience de conduite plus fluide et intuitive, tout en conférant une image « techno » aux modèles Peugeot.

Le volant Hypersquare se distingue non seulement par sa forme, mais aussi par les fonctionnalités qu'il intègre. Quatre trous dans le volant accueillent des boutons dédiés à des fonctions comme le régulateur de vitesse, tandis que les clignotants restent à leur emplacement habituel derrière le volant. L'absence de colonne de direction mécanique, remplacée par des connexions électroniques, marque une avancée significative en termes de technologie automobile.

Une adaptation rapide des conducteurs

Pour garantir la sécurité, Peugeot a doublé le système électronique, de sorte que la direction ne soit jamais interrompue en cas de panne. Cette redondance assure une fiabilité accrue, indispensable pour un élément aussi crucial de la conduite.

Bien que Peugeot n'ait pas révélé les détails de son partenariat avec les équipementiers, des entreprises telles que les Allemands ZF et Schaeffler se montrent optimistes quant au développement rapide de cette technologie. Le Cybertruck de Tesla, exposé à Vivatech près du stand Peugeot, ainsi que certains modèles chinois et le futur modèle électrique bZ4X de Toyota, montrent que cette innovation n'est pas unique à Peugeot, mais s'inscrit dans une tendance plus large de l'industrie automobile.

Les essais menés par Peugeot avec des clients ont montré une adaptation rapide des conducteurs à ce nouveau système. « Les conducteurs s'adaptent très vite à ce système », affirme Jérôme Micheron, renforçant ainsi la confiance du constructeur dans l'acceptation de cette innovation par le grand public.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook