Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les vols de véhicules ont fortement augmenté l'an dernier





Le 14 Février 2024, par Aurélien Delacroix

L'année 2023 a marqué une augmentation alarmante des vols de véhicules en France, révélant une tendance inquiétante qui dépasse les statistiques antérieures. Avec une progression notable qui dépasse les 10 % de sinistres enregistrés, le phénomène touche principalement les automobiles, mais aussi les deux-roues.


Les assureurs tirent la sonnette d'alarme

L'année 2023 a enregistré un bond significatif du nombre de vols de véhicules en France, avec 70.649 sinistres recensés par les assureurs, marquant une hausse de 11,1 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation, particulièrement notable pour les automobiles qui constituent les deux tiers des incidents, s'inscrit dans un contexte où ces méfaits étaient en déclin sur les quinze années précédentes. 

Selon Franck Le Vallois, directeur général de France assureurs interrogé par Le Parisien, cette hausse représente une accélération qui contraste avec la tendance générale à la baisse observée jusqu'alors. Le ministère de l'Intérieur corrobore ces observations avec 140.400 vols enregistrés, signalant une légère divergence avec les données des assureurs due à des déclarations erronées ou à des véhicules emportés en fourrière.

Les modalités des vols ont également évolué, marquant un tournant vers des opérations plus sophistiquées et moins violentes. Désormais, dans 70 % des cas, les vols s'effectuent sans effraction visible, grâce à des outils technologiques avancés permettant l'ouverture et le démarrage des véhicules sans contact physique direct avec ces derniers. 

Nouvelles méthodes pour les vols de véhicules

Les techniques incluent l'utilisation de coussins d'air, de brouilleurs, ou encore le « relay attack », consistant à copier le signal de la clé à distance. Ces méthodes, bien que coûteuses (avec un investissement initial de 3 000 à 4 000 euros), offrent aux criminels une capacité d'action rapide et discrète.

Les statistiques révèlent une prédilection des voleurs pour les modèles de véhicules les plus vendus ou techniquement vulnérables, avec une forte présence de marques françaises telles que la Renault Clio IV et la Peugeot 3008 II en tête des classements. Néanmoins, lorsque l'on ajuste le risque de vol au nombre de véhicules en circulation, des marques premium comme Lexus émergent comme cibles privilégiées. Ces préférences suggèrent une logique économique, les réseaux de voleurs ciblant des modèles à forte demande sur le marché parallèle, tant en France qu'à l'international.

Pour contrer cette menace, les assureurs et les autorités déploient des efforts accrus en matière de prévention et de récupération des véhicules volés. Cependant, la récupération reste faible, avec seulement 39 % des voitures et 27,7 % des deux-roues retrouvés après le vol. Cette situation engendre des coûts significatifs pour le secteur des assurances, estimés à 580 millions d'euros en 2022.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook