Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Liquidation judiciaire pour Place du Marché, ex-Toupargel





Le 16 Janvier 2023, par Olivier Sancerre

C'est terminé pour Place du Marché, anciennement connu sous le nom Toupargel. La société de livraison de surgelés est officiellement en liquidation judiciaire depuis la fin de la semaine dernière. Près de 2.000 emplois seront supprimés.


Toupargel disparait après 75 ans d'histoire

Vendredi 13 janvier, le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire de Toupargel, qui s'était rebaptisé Place du Marché il y a deux ans. La justice s'était donnée 48 heures de plus pour prendre sa décision, en raison de l'importance du dossier et le nombre de salariés du groupe et des sociétés sœurs (1.900 salariés). Mais ça n'a rien changé au destin de l'entreprise qui se savait condamnée en raison de l'absence de repreneur.

En octobre dernier, Place du Marché avait demandé son placement en procédure de sauvegarde. Le mois suivant, la société se plait en redressement judiciaire. Tazita, le spécialiste du discount, avait émis des signaux d'intérêt pour une éventuelle reprise, mais finalement ça n'a rien donné. Les salariés vivaient depuis dans la quasi-certitude que Place du Marché allait disparaitre, et c'est finalement ce qui s'est passé.

Un modèle économique qui n'a pas tenu

Brieuc Fruchon, le président de Place du Marché, a déclaré que sa priorité était désormais de « travailler sur la préparation de cette liquidation judiciaire et d’accompagner aux mieux avec les services de l’État les salariés pour qu’ils rebondissent le plus rapidement possible ». Toupargel, créé en 1947, avait été repris en 2020 par les deux frères Léo et Patrick Bahadourian, actionnaires du groupe Grand Frais.

Rebaptisée Place du Marché en 2021, l'entreprise misait sur le développement de son offre : en plus des surgelés, elle proposait aussi des produits frais et de l'épicerie. Et le modèle basé sur le démarchage téléphonique était remplacé petit à petit par la vente en ligne. Mais ça n'a pas suffi à redresser les ventes alors que le chiffre d'affaires a plongé de 270 à 200 millions d'euros entre 2017 et 2021.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook