Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livret A : encore une décollecte pour le placement préféré des Français





Le 23 Novembre 2015, par

Mois après mois, le Livret A n'en finit plus de voir son image de « placement préféré des Français » se dégrader. Illustration encore pour le mois d'octobre, qui signe pour la septième fois une décollecte nette.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le mois dernier, les épargnants ont effectué plus de retraits sur leurs Livret A qu'ils n'y ont placé d'économies. La différence se monte à 2,29 milliards d'euros, d'après la Caisse des dépôts. Le bilan n'est pas des plus positifs depuis le début de l'année, puisque la décollecte se monte à 8,5 milliards d'euros, soit 2 milliards de plus que l'an dernier durant la même période (la décollecte était alors de 6,13 milliards d'euros).

Plusieurs explications peuvent être mises en avant pour expliquer ce coup de mou. D'une part, les ménages ont tendance à puiser dans ce bas de laine pour faire face aux obligations du quotidien : acheter les cadeaux de Noël ou… payer les impôts. Mais c'est surtout le faible niveau de rémunération du placement qui est la raison principale du désamour : à 0,75%, le Livret A ne fait plus rêver grand monde.

Le taux d'intérêt du Livret A étant indexé sur l'inflation, il est même miraculeux qu'il rapporte autant. Mais évidemment, c'est loin d'être satisfaisant pour des épargnants qui se tournent vers d'autres véhicules financiers. Indiquons tout de même que fin octobre, le produit d'épargne restait très bien fourni avec un total de 254,5 milliards d'euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook