Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livret A : le taux passe de 0,75% à 0,5%





Le 15 Janvier 2020, par François Lapierre

Le gouvernement a tranché : le taux du Livret A va bel et bien baisser à partir du 1er février. Le placement préféré des épargnants français sera rémunéré à hauteur de 0,5%, contre 0,75% depuis août 2015.


Un taux qui baisse à partir du 1er février

Pas question pour le gouvernement de conserver un taux de 0,75% pour le Livret A : « ce serait irresponsable et incohérent », explique Bruno Le Maire au Parisien. Le ministre de l'Économie confirme donc que la rémunération du placement de prédilection des Français passera à 0,5% à compter du 1er février. Un chiffre qui tient compte des « taux d'intérêt bas et du niveau de l'inflation », relève-t-il. Et pour ceux qui trouveraient la pilule difficile à faire passer, le locataire de Bercy réplique que « si nous appliquions la formule de calcul, la rémunération du livret A tomberait à 0,23 % ». Sur un Livret A contenant 4 800 euros (c'est la moyenne), la perte est d'un euro par mois.

L'exécutif s'était précédemment engagé à ne pas baisser sous le seuil des 0,5%. La rémunération du Livret de développement durable et solidaire (LDD) sera la même que celle du Livret A, a ajouté Bruno Le Maire. « Dans six mois, nous verrons s'il faut réviser ce taux », ajoute-t-il. La nouvelle formule de calcul du taux de ces placements se base sur la moyenne semestrielle du taux d'inflation ainsi que des taux interbancaires à court terme, avec un arrondi sur le dixième de point le plus proche (c'était auparavant au quart de point).

300 milliards d'euros d'encours

Si le gouvernement n'a pas voulu maintenir le taux à 0,75%, c'est parce qu'il a estimé que ce serait « incohérent par rapport à notre politique de diversification des placements » et « irresponsable pour les milliers de Français qui attendent un logement social ». Le nouveau taux va en effet permettre de construire 17 000 logements sociaux supplémentaires et en financera 52 000 chaque année.

Bruno Le Maire admet que les 300 milliards d'euros d'encours du Livret A ne sont pas tous employés pour le logement social. Il indique qu'une partie de ces encours pourrait servir au financement de la rénovation thermique, la transition écologique ou la rénovation des hôpitaux, des écoles et des crèches. Des pistes pour le futur qui sont examinées par un rapport sur l'emploi des fonds du Livret A.



Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)

Comment réagir face à l'entrisme islamique en entreprise

« Fantaisies quantiques » : Quand la collaboration des chercheurs fait avancer l’humanité !

« MAINSTREAM » : Il y a bien une bataille mondiale pour une domination culturelle













Rss
Twitter
Facebook