Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livret A : nouvelle collecte record en mai





Le 24 Juin 2020, par François Lapierre

Il va devenir urgent pour le gouvernement de trouver la manière de pousser les Français à réinvestir leur épargne dans l'économie, en consommant ou en investissant. Les dépôts sur le Livret A ont encore été très importants en mai.


Des dépôts toujours très élevés

Les Français ont déposé 5,14 milliards d'euros sur le Livret A et le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) au mois de mai. Cette somme considérable s'ajoute aux 7,39 milliards du mois d'avril, 3,82 milliards de mars, 1,54 milliard de février et 4,54 milliards en janvier. Sur les cinq premiers mois de l'année, les épargnants ont mis de côté un total de 22,4 milliards d'euros, dont 17,4 milliards pour le Livret A, et 5 milliards pour le LDDS. Cette année, les dépôts en mai ont été quasiment 5 fois plus élevés qu'en mai 2019 (1,61 milliard). Et sur les cinq premiers mois, les dépôts cumulés sont bien plus importants que l'an dernier à la même époque : 11,6 milliards sur le Livret A et 2,67 milliards pour le LDDS.

Bien sûr, si les Français ont déposé de l'argent leur bas de laine, ils en ont retiré également. La collecte nette (les dépôts moins les retraits) pour le mois de mai s'établit à 3,98 milliards. C'est moins qu'en avril (5,47 milliards) et qu'en janvier (4,13 milliards), mais c'est davantage qu'en février et mars. Ces volumes s'expliquent assez aisément : la crise sanitaire a poussé les Français à constituer une épargne de précaution. 

Besoin de consommer

De plus, durant le confinement, la plupart des commerces ont fermé, limitant de fait les possibilités de consommation (en dehors des produits de première nécessité). Mais désormais, avec le déconfinement et la relance de l'activité, le gouvernement et les entreprises ont besoin que les épargnants se transforment en consommateurs. Dès mi-avril, Bruno Le Maire l'exhortait : « Ce n'est pas d'épargne dont nous avons besoin aujourd'hui pour notre économie, mais d'investissement ».

Même si les deux livrets d'épargne ne sont guère rémunérateurs (0,5%), ils conservent des atouts : l'argent déposé est toujours disponible à tout moment, et le dépôt est garanti par l'État. C'est suffisant pour en faire les véhicules d'épargne préférés des Français, même si désormais les autorités encouragent à dépenser plutôt qu'à mettre de côté.



Tags : livret a

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook