Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livrets défiscalisés : en décembre 2021, la collecte a encore été négative





Le 24 Janvier 2022, par Paolo Garoscio

Vendredi 21 janvier 2022, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) a publié les donnée définitives sur la collecte des livrets défiscalisés en France, grâce aux données de décembre 2021. Les montants épargnés ont baissé, par rapport au record de 2020, mais les données montrent surtout un début d’inversion de tendance.


Collecte négative en décembre 2021, pour le quatrième mois d’affilée

Pixabay/USA-Resieblogger
Pixabay/USA-Resieblogger
La différence entre 2021 et 2020 est nette. Alors qu’en 2020, seul le mois d’octobre, marqué par les échéances fiscales, a connu une collecte négative sur les deux livrets d’épargne défiscalisés, le Livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), en 2021, ce sont les quatre derniers mois de l’année qui ont vu les Français dépenser plus que ce qu’ils n’ont épargné.

Ainsi, en décembre 2021, 1,06 milliard d’euros ont été retirés des deux livrets, essentiellement sur le Livret A (1,70 milliard d’euros de décollecte) ; pour le LDDS, la collecte a été positive de 630 millions d’euros. De quoi permettre aux deux livrets de terminer l’année 2021 avec un encours 19,21 milliards d’euros supérieur qu’au 31 décembre 2020.

Les Français vont-ils dépenser ou économiser ?

Le niveau de collecte annuel est près de moitié inférieur à celui de 2020, lorsque les Français ont déposé sur un an 35,21 milliards d’euros sur leurs livrets défiscalisés. Mais il reste une question : est-ce que la tendance à la dépense va se poursuivre, comme l’espère le gouvernement ?

D’un côté, les Français doivent composer avec une hausse des prix, portée par la hausse de l’énergie et l’inflation généralisée ; de l’autre, le gouvernement a annoncé relever le taux d’intérêts des deux livrets à 1%, soit le double qu’en 2021. Or, en 2021, les intérêts cumulés ont atteint 2,25 milliards d’euros ; à encours inchangé, les intérêts en 2022 pourraient donc être deux fois plus importants, et dépasser les 4 milliards d’euros pour la première fois depuis 2014.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook