Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lobbying : toujours une pratique de l’ombre en France





Le 23 Octobre 2014, par

Le lobbying est-il un problème en France ? À en croire un rapport de l'ONG Transparency International, il faut croire que oui : l’activité de conseil et de soutien à toutes sortes de causes privées est mal encadré et surtout, son opacité jette un voile sur certaines décisions prises par les parlementaires.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Alors que le lobbying a pignon sur rue dans les pays anglo-saxons, en France cette activité reste bien peu transparente. Transparency International a calculé que seuls 27% des éléments soulevés par l’ONG sont pris en compte dans l’Hexagone. Une « quasi absence de règles » qui pose problème à la démocratie en elle-même, puisqu’il est pratiquement impossible de retracer une décision politique. Il existe en France un risque réel de dérive à ce niveau.

En plus du problème de traçabilité des décisions publiques, l’ONG pointe du doigt un souci d’équilibre dans l’équité d’accès entre représentants et décideurs, ainsi qu’un manque d’intégrité. Cela aboutit par exemple à l’affaire du Mediator, derrière laquelle se cachait « des pratiques de lobbying irresponsables et opaques » qui ont abouti au drame humain que l’on sait.

Les lobbys, en France, sont bien mal connus. Les différents rapports parlementaires sur le sujet font état de 4 635 organisations et 15 447 personnes agissant pour le compte de telle ou telle entreprise; mais officiellement, on ne compte que 162 organisations de lobbys et 733 personnes seulement travaillant auprès de l’Assemblée nationale, et seulement 97 au Sénat. Il ne fait pourtant guère de doute qu’il y en a bien plus.

 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : lobbying

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook