Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Loi Travail : la journée de mobilisation sans heurts





Le 23 Juin 2016, par

La manifestation parisienne contre la loi Travail a finalement eu lieu ce jeudi 23 juin, après un cafouillage montre à la tête de l'État pour l'autoriser, ou pas. Contrairement à la journée d'action du 14 juin très violente, cette nouvelle manifestation s'est déroulée sans heurts.


Il faut dire que les organisations syndicales, tout comme la police, a mis les moyens pour contenir les perturbations. La CGT a renforcé son service d'ordre, tandis que 2 000 policiers étaient présents sur place. De quoi réfréner les ardeurs des casseurs, même si 95 personnes ont été interpellées, dont deux qui étaient interdites de manifester.

Et puis il y avait ce tracé singulier d'une longueur de 1,6 km environ, partant et arrivant à la place de la Bastille. Les autorités avaient proposé un cortège fixe, puis la préfecture de police de Paris a interdit la manifestation. Finalement, Bernard Cazeneuve le ministre de l'Intérieur a proposé ce parcours inédit.

Maintenant que la manifestation est terminée, les syndicats font les comptes : d'après eux, il y aurait eu 60 000 personnes dans les rues. Le chiffre serait plus proche des 19 000 à 20 000, selon la police. L'écart n'a rien à voir avec la journée du 31 mars où les syndicats avaient annoncé 1,2 million de manifestants contre 390 000 pour la police.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loi travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook