Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Macron/Philippe : un enthousiasme mesuré pour le FMI





Le 17 Juillet 2017, par

Le FMI a décerné un brevet de bonne conduite à Emmanuel Macron et à son Premier ministre, Edouard Philippe. Mais le fonds monétaire internationale veut maintenant voir les premières mesures.


Les premières semaines ayant suivi l’élection présidentielle, puis l’installation de la majorité présidentielle, ont été ponctuées par des gestes symboliques importants. Il n’en reste pas moins que désormais, les choses doivent commencer à bouger, estime le FMI qui faisait connaître son évaluation annuelle de l’économie tricolore. Christian Mumssen, le chef de mission de l’institution, s’est tout d’abord dit « impressionné » par la « nouvelle énergie et l’optimisme » des nouveaux dirigeants français.

 

Mais une fois passé la pommade, le FMI réclame des actes. Notamment en ce qui concerne la dépense publique. « La France dépense beaucoup d'argent dans ce domaine et ce n'est pas très bien ciblé », a-t-il rappelé. De profondes réformes sont nécessaires « à tous les niveaux des administrations publiques », un effort que Mumssen estime « nécessaire dès maintenant ». L’exécutif entend s’attaquer à ces problèmes très rapidement, à commencer par la réforme du code du travail pour lequel le Parlement a donné son feu vert pour les ordonnances.

 

Toutefois, le FMI attend de voir avant de saluer les progrès de la France. Ainsi, la croissance ne devrait se situer qu’à 1,5% cette année, alors que la prévision précédente était de 1,4%. Le Fonds attend de voir si les réformes mises en place par le président de la République seront véritablement de nature à relancer plus fort encore la machine économique française.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fmi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook