Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Malgré des revenus en hausse, Alphabet, la maison-mère de Google, déçoit





Le 3 Février 2018, par Olivier Sancerre

Alphabet, la maison-mère de Google, a présenté un chiffre d'affaires annuel supérieur à 100 milliards de dollars. De quoi réjouir les marchés financiers… mais ces derniers avaient les yeux rivés sur d'autres résultats, moins bons.


Au dernier trimestre, Alphabet a engrangé des revenus de 32,3 milliards de dollars. Il s'agit d'une croissance de 24% par rapport au même trimestre de 2016, ce qui permet au chiffre d'affaires annuel du groupe californien de dépasser les 100 milliards de dollars… et même plus, puisqu'il atteint 110,9 milliards. Les recettes publicitaires de Google ont une fois de plus permis à la société dans son ensemble de multiplier les billets vers ; l'an dernier, les espaces publicitaires affichés sur le moteur de recherche ont généré 27,1 milliards de dollars (4,8 milliards de plus que l'année précédente).

En revanche, le bilan est moins brillant au niveau de bénéfice net. Certes, il s'affiche à 12,7 milliards de dollars sur l'exercice 2017, ce qui peut sembler confortable à première vue. Mais dans les faits, il s'agit d'un recul sensible de 35% d'une année sur l'autre. Plusieurs causes à cette baisse : d'abord, la réforme fiscale américaine voulue par l'administration Trump et votée en fin d'année dernière. Celle-ci oblige les entreprises devant rapatrier de l'argent de l'étranger à payer une charge fiscale exceptionnelle. Dans le cas d'Alphabet, cette charge est de 10 milliards de dollars, soit 3 milliards sur le dernier trimestre.

Et puis il y a l'amende infligée par la Commission européenne l'été dernier. Bruxelles a jugé que Google faisait preuve d'abus de position dominante en privilégiant son comparateur de prix en ligne. Avec à la clé, une amende de 2,7 milliards. Enfin, autre budget important qui pèse sur les résultats de Google : les coûts d'acquisition du trafic. Google paie des partenaires pour qu'ils mettent par défaut le moteur de recherche ; ces dépenses ont pesé 6,45 milliards au dernier trimestre, soit 30% de plus.



Tags : google

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook