Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Malgré son report, le Black Friday est un succès en France





Le 30 Novembre 2020, par François Lapierre

Le Black Friday fait un carton en France… Même si l'opération commerciale a été repoussée d'une semaine. Ce qui n'a pas empêché les promotions et les remises en ligne.


Une opération commerciale indispensable

Les consommateurs français sont de plus en plus adeptes du Black Friday, une opération commerciale venue des États-Unis et qui s'est imposée avec retard dans l'Hexagone. Mais le succès est là, malgré le fait que cette année, l'initiative a été repoussée d'une semaine en raison du contexte sanitaire : du 27 novembre, elle est passée au 4 décembre. Cela n'a pas empêché les commerçants en ligne de lancer des promotions ces derniers jours, sans attendre, ce qui a sans doute fortement déplu à tous ceux qui ont joué le jeu. Les achats en ligne représentent une forte activité pour la livraison : les volumes à traiter sur la plateforme de colis de La Poste à Toulouse est similaire à un 15 décembre, selon l'AFP !

Il ne fait donc aucun doute que les Français se sont précipités sur Amazon et sur les plateformes en ligne pour profiter des promotions et commander dès le 27 novembre, sans attendre le jour de lancement du Black Friday… Le cabinet Foxintelligence, qui s'est intéressé à l'activité des e-commerçants, confirme que l'annonce du confinement fin octobre a « lancé la bataille du Black Friday et de Noël plus tôt que les années précédentes ».

6 milliards d'euros l'an dernier

Le Black Friday est donc devenu en quelques années une période charnière pour les commerçants de toutes tailles. Et ce, aussi bien pour les magasins physiques que ceux en ligne : l'an dernier, l'opération a ainsi engrangé 6 milliards d'euros en France, dont cinq pour les boutiques ayant pignon sur rue. Il est donc essentiel pour le secteur de « réussir » le Black Friday et en cette année si spéciale, le report va peut-être aider les commerçants à écouler davantage de stocks. Étant donné que l'opération a, dans les faits, débuté le 27 novembre…

Ce succès commercial ne fait toutefois pas le bonheur de tous. Des entreprises attachées à la défense de l'environnement et engagées dans des modes de consommation différents continuent à boycotter l'événement. Mais les Français, dont le pouvoir d'achat s'est effrité en raison des confinements, sont de plus en plus pragmatiques et sont plus regardants sur les prix et d'autres enjeux plus personnels comme la santé et la qualité des produits achetés. Les enjeux de société ou écologiques passent après.



Tags : Black Friday

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.













Rss
Twitter
Facebook