Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Manuel Valls annonce la suppression de la première tranche de l’IR





Le 17 Septembre 2014, par

Comment faire baisser les impôts de six millions de Français ? En supprimant une tranche pardi ! Dans son discours de politique générale, mardi, le Premier ministre a promis de nouvelles baisses d’impôts, et a expliqué mercredi sur France Inter la mise en oeuvre d’une telle entreprise : par la suppression de la première tranche d’impôt sur le revenu.


@Shutter
@Shutter

Manuel Valls veut envoyer de forts signaux aux Français, qui sont de plus en plus nombreux à témoigner de leur ras-le-bol fiscal. Après la revalorisation du minium vieillesse annoncée mardi, dans l’hémicycle, Manuel Valls s’occupe de l’épineuse question de l’impôt sur le revenu. Interrogé mercredi 17 septembre sur France Inter, le Premier ministre a annoncé vouloir supprimer la première tranche d’impôt sur le revenu. Une décision qui devrait prendre corps dans le prochain projet de loi de finances 2015.

 

L’idée est ici de démontrer aux Français, mais également aux députés les plus réticents de sa fragile majorité que le gouvernement ne tombe pas dans l’austérité. L’exercice de communication est habile, nécessaire. Il faut aujourd’hui faire comprendre aux Français que l’équipe de Manuel Valls a pris en compte les problèmes fiscaux du pays. Au sujet de la suppression de cette tranche, le Premier ministre a déclaré qu’il s’agissait de la tranche « qui impose à 5,5 % la fraction de revenus par part fiscale comprise entre 6 000 et 12 000 euros environ ». 

 

En supprimant cette tranche, mécaniquement, on diminue le nombre de Français imposables puisque nombre de contribuables sortiront ainsi de l’impôt sur le revenu. Ce qui permet à Manuel Valls de valider sa promesse faite mardi à l’Assemblée nationale : celle de faire baisser les impôts de six millions de Français. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook