Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Méga-commande pour Airbus





Le 16 Novembre 2021, par François Lapierre

Airbus signe indubitablement le gros coup de ce début du salon de l'aéronautique de Dubaï : le constructeur européen a en effet annoncé une méga-commande de 255 avions A321, pour un prix catalogue de 33 milliards de dollars.


255 A321 pour 33 milliards de dollars

La crise dans le secteur du transport aérien ne s'applique visiblement plus à Airbus, qui a annoncé une commande massive à l'occasion du lancement du salon de l'aéronautique de Dubaï. Le groupe Indigo Partners, une société d'investissements américaine spécialisée dans l'aérien a en effet signé un contrat pour 255 avions A321, des monocouloirs que les compagnies s'arrachent.

102 de ces appareils vont renforcer la flotte de Wii Air, une low-cost hongroise. 91 sont destinés à Frontier Airlines (une compagnie à bas coût américaine), 39 à la compagnie mexicaine Volaris et 23 à la chilienne Jetsmart. Cette commande représente un prix catalogue de 33 milliards de dollars, mais dans les faits Indigo Partners paiera moins. Ces commandes groupées permettent en effet à l'acheteur de réaliser de grosses économies mais c'est du « donnant-donnant », comme l'a expliqué Guillaume Faury le président exécutif d'Airbus lors de la signature.

Des mono-couloirs pour rebondir

La commande comprend 29 modèles d'A321 XLR, un mono-couloir qui a la particularité de pouvoir effectuer des liaisons long-courrier que seuls les gros porteurs, de type A350, sont normalement capables d'assurer. Le succès de cette version est très important, ce d'autant plus que Boeing n'a rien à lui opposer. Le rival américain a de son côté annoncé la conversion de 11 B737 en avions cargo, une commande qui n'implique pas de construction d'avions.

Airbus voit donc l'avenir en rose, alors que le trafic aérien n'était toujours qu'à la moitié du niveau d'avant la crise sanitaire au mois d'octobre. Le secteur ne devrait retrouver une activité équivalente à avant la pandémie qu'en 2023 à 2025. Le premier segment à redémarrer sera celui des mono-couloirs et des moyen-courrier, c'est la raison pour laquelle Indigo Partners veut se positionner très tôt.



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook