Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Menaces sur l’égalité homme-femme en entreprises





Le 12 Mai 2015, par

La simplification des démarches obligatoires que doivent effectuer les entreprises ne doivent pas réduire le principe de l’égalité homme-femme. Cette vérité, le gouvernement vient de l’apprendre à ses dépends.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
François Rebsamen, le ministre du Travail, avait l’intention dans sa réforme du dialogue social, de simplifier un peu trop deux dispositifs qui obligent les entreprises à entreprendre des actions en matière d’égalité homme-femme. Le premier est le rapport de situation comparée dont l’objet est de définir les actions à prendre pour tendre vers l’égalité de traitement entre tous les salariés.

Le second outil est une négociation annuelle à effectuer par les entreprises de plus de 50 salariés, pour s’entendre sur les objectifs d’égalité homme-femme. « Le texte prévoit de supprimer purement et simplement tous les outils de l'égalité professionnelle du Code du travail », prévient une pétition initiée par Yvette Roudy, ministre des Droits des femmes à l’origine de la loi de 1983 sur le sujet. 

Suivie par plusieurs personnalités aussi diverses que Philippe Martinez, patron de la CGT, Jacques Toubon le Défenseur des droits, des chercheurs et des sociologues, la contestation a pris une telle ampleur que le gouvernement a dû reculer et concéder un amendement qui rend de nouveau obligatoires ces outils. « La transmission de toutes les informations qui existent aujourd'hui dans le rapport de situation comparée entre les femmes et les hommes remis au comité d'entreprise demeurera obligatoire » explique-t-on au ministère du Travail. Ça va mieux en le disant.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : égalité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook