Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mercedes-Benz ne produira que des voitures électriques en 2030





Le 26 Juillet 2021, par Olivier Sancerre

À l'instar de l'ensemble de la filière automobile, Mercedes-Benz accélère sa transition vers le tout électrique. Le constructeur allemand ne proposera plus que des véhicules électriques en 2030, si les conditions du marché sont favorables précise-t-il.


Devancer l'appel européen

C'est un pas de géant pour Mercedes-Benz, qui a annoncé sa volonté de passer au tout-électrique dès 2030, soit 5 ans avant l'échéance proposée par la Commission européenne. Le constructeur, qui précise que cette date sera tenue si les conditions du marché sont favorables, va passer par plusieurs étapes pour atteindre son objectif. Dès l'année prochaine, il proposera des voitures électriques dans tous les segments de marché dans lequel il opère.

Puis, en 2025, les véhicules s'appuieront sur des architectures exclusivement électriques. Par conséquent, les clients pourront choisir entre une version thermique et une version électrique pour chacun des modèles du constructeur. Cinq ans plus tard, c'en sera terminé du thermique. Dans un communiqué, Ola Källenius explique que « le passage au véhicule électrique s'accélère, surtout dans le segment du luxe. Le point de bascule se rapproche et nous serons prêts lorsque les marchés passeront au tout-électrique d'ici la fin de la décennie ».

40 milliards d'euros d'investissements

Le PDG de Daimler et de Mercedes-Benz ajoute que cette étape marquera une « profonde réaffectation du capital ». Le groupe cherche à préserver ses objectifs de rentabilité tout en gérant une transformation plus rapide. « Nous assurerons le succès durable de Mercedes-Benz », assure-t-il. Le constructeur va investir 40 milliards d'euros pour le développement de ses voitures électriques entre 2022 et 2030.

D'ici 2025, trois plateformes permettront de produire des voitures exclusivement électriques, des voitures de taille moyenne à grande, en passant par les voitures de sport, les fourgonnettes et les véhicules utilitaires légers. Pour Mercedes-Benz comme pour le reste de l'industrie, il est impératif de réussir cette transition alors que la demande des acheteurs augmente… Tout comme les législations l'exigent.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook