Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Michel Sapin dévoile le Budget 2015





Le 1 Octobre 2014, par

Le Budget 2015 de la France a été dévoilé mercredi 1er octobre par Michel Sapin, ministre des Finances, et par Christian Eckert, Secrétaire d’Etat au Budget. Une mouture qui confirme la hausse du prix du diesel et de nouveaux allègements d’impôts pour neuf millions de foyers.


@Shutter
@Shutter

Que fallait-il retenir de la présentation du Budget 2015, faite mercredi 1er octobre par le ministre des Finances, Michel Sapin, accompagné de Christian Eckert, Secrétaire d’Etat au Budget ?

 

Tout d’abord qu’il faut voir comme acquis la hausse de deux centimes sur le prix du gazole. La mesure était envisagée depuis quelques jours, sans confirmation de la part de l’équipe au pouvoir. C’est désormais chose faite. Le gazole augmentera bien de deux centimes, via une hausse de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques. 

 

Autre mesure d’importance, des baisses d’impôts pour neuf millions de foyers fiscaux. Il s’agit de la mesure phare de ce Budget 2015. « C’est grâce aux économies que nous faisons bénéficier 9 millions de foyers fiscaux d’une baisse de leur charge fiscale » a précisé Michel Sapin. A noter que sur ces neuf millions, trois millions pourraient totalement sortir du giron fiscal. Coût du cadeau fiscal : 3,2 milliards d’euros. 

 

Côté administration, le Budget 2015 poursuit la baisse des effectifs au sein de la fonction publique, et principalement dans les ministères. Ce sont ainsi pas moins de 1 177 postes qui devraient être supprimés l’an prochain. Une fois encore, c’est la Défense qui va payer le plus gros tribut, suivi du ministère des Finances.

 

Ce qui n’empêchera pas la dette de grimper, puisqu’elle atteindra 95,3 % du PIB cette année, puis 97,2 % en 2015, et enfin 96 % en 2016. Cependant le gouvernement espère bien économiser 7,7 milliards d’euros l’an prochain, auxquels s’ajoutent 4 milliards d’euros récoltés sur la cession d’actifs.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook