Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Microsoft dans le top 5 américain des constructeurs de PC





Le 13 Octobre 2018, par

Microsoft est une entreprise connue pour son système d'exploitation Windows et pour la suite bureautique Office. Mais le groupe a ajouté une nouvelle corde à son arc, celle de constructeur de PC. Et les résultats commencent à être visibles.


Pendant plusieurs décennies, Microsoft s'est contenté de vendre des licences de ses logiciels aux constructeurs tiers. C'est ce qui a permis à Windows de dominer le marché du PC ! Mais depuis quelques années, le groupe basé à Redmond se pique de faire aussi du matériel, avec la gamme Surface qui comprend des tablettes, un ordinateur portable et un PC de bureau. Des efforts payants : Microsoft a ainsi fait son apparition dans le top 5 des plus grands constructeurs d'ordinateurs aux États-Unis.

D'après ce classement publié par l'institut Gartner, Microsoft détient 4,1% de part de marché aux États-Unis. Ce faisant, l'entreprise déloge Acer ! Microsoft a livré 602 000 unités au troisième trimestre, sa part de marché a gagné 0,1 point et les ventes ont progressé de 1,9% d'une année sur l'autre. Le fabricant de Surface est encore loin du trio de tête (HP avec 30,7%, Dell avec 25,9% et Lenovo avec 15,4%), et même d'Apple qui pèse 13,7% du marché américain.

Cette cinquième place n'en demeure pas moins remarquable pour une société qui vit d'abord et avant tout par le logiciel. Microsoft ne s'y est pas trompé : certes, la gamme Surface représente une goutte d'eau (3%) du chiffre d'affaires total de l'entreprise. Mais ces appareils font aussi office de vitrine pour ses logiciels. D'ailleurs, Microsoft a récemment lancé de nouveaux modèles afin d'attirer toujours plus d'utilisateurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : microsoft

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook