Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Microsoft va supprimer près de 3 000 postes





Le 6 Juillet 2017, par

Microsoft opère depuis quelques années un véritable glissement de modèle économique. Auparavant, l'éditeur de Windows vendait des licences de logiciels, qu'il s'agisse de son système d'exploitation ou de sa suite bureautique.


Désormais, sous l'impulsion de Satya Nadela, son PDG depuis 2014, le géant de l'informatique tend de plus en plus vers les services dans le nuage. Hébergements, abonnements, … Ces activités représentent une part toujours plus importante du chiffre d'affaires du groupe ; Azure, la plateforme en ligne destinée aux professionnels et aux entreprises, devrait générer des revenus de plus de 4 milliards de dollars cette année. Globalement, les services dans le cloud pèsent 15,2 milliards de dollars.

Et c'est loin d'être terminé puisqu'on sent bien qu'à terme, Microsoft entend mettre dans le nuage la majorité de ses activités. C'est le cas pour Office, auquel on peut accéder depuis un simple navigateur web n'importe où dans le monde via un abonnement. Mais ce transfert vers le « tout nuage » provoque aussi une tension sociale. Depuis 2013, Microsoft a ainsi supprimé 34 000 emplois ; et les licenciements vont se poursuivre puisque le groupe a confirmé la suppression de près de 3 000 postes.

Cette coupe sombre touchera en majorité la force commerciale, dont l'activité de vente de licences traditionnelles se réduit comme peau de chagrin. Microsoft indique que sa réflexion constante sur ses activités conduit l'entreprise à investir… ou redéployer ses effectifs. Actuellement, l'entreprise emploie 121 567 personnes dans le monde.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : microsoft

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook