Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mirakl, la nouvelle licorne française





Le 24 Septembre 2020, par La rédaction

Mirakl est la nouvelle licorne d'économie française. Cette start-up basée à Paris a réalisé la levée de fonds la plus importante de l'histoire de la « french tech » : 300 millions de dollars.


Plateformes de marché

Inconnue du grand public, la start-up Mirakl a été fondée en 2012 à Paris. Son cœur de métier est de fournir clé en main des plateformes de marché en ligne, avec un modèle économique basé sur le SaaS (« Software as a service ») dans lequel les clients payent un abonnement. En 2015, la toute jeune entreprise levait 18 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques. Cinq ans plus tard, la petite entreprise a grandi démesurément : elle est en effet parvenue à lever 300 millions de dollars (255 millions d'euros) et est valorisée à hauteur de 1,5 milliard de dollars. Ce faisant, elle entre dans le club des « licornes » françaises, ces start-ups du secteur technologique dont la valorisation dépasse le milliard de dollars.

Mirakl compte plusieurs clients de taille nationale et internationale, parmi lesquels Carrefour, But, Conforama, Best Buy Canada, Toyota… La licorne ne vend donc pas du vent, ses produits et services sont sollicités de part et d'autre dans le monde. La crise sanitaire a confirmé la tendance au commerce en ligne, et les entreprises doivent s'adapter pour répondre aux besoins grandissants de leurs clients en matière de numérique. C'est là qu'intervient la plateforme de Mirakl, qui donne à ses clients tous les outils nécessaires à la conception d'une place de marché efficace.

Rares licornes françaises

Cette levée de fonds est tout simplement la plus importante jamais enregistrée par le secteur des technologies en France. La performance a même été saluée par Emmanuel Macron sur Twitter. Le chef de l'État a félicité Mirakl et souligné les emplois que la jeune pousse entend créer. La société compte ajouter 400 postes supplémentaires, des ingénieurs principalement, répartis entre Paris et Bordeaux. Un centre de recherche et développement est d'ailleurs prévu à Bordeaux.

La France compte une grosse dizaine de licornes. Parmi les plus connues, se trouve Doctolib, la plateforme de réservation pour les professionnels de santé ; BlaBlaCar et ses bus longue distance ; le service d'hébergement en ligne OVH ; Content Square qui fournit des services d'analyses de données. Trouver des financements reste le plus difficile pour les start-ups françaises, qui sont souvent obligées de s'exporter aux États-Unis.



Tags : start-up

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook