Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Moins de vacances pour les Français en 2015





Le 15 Mars 2016, par

Les Français sont moins partis en vacances en 2015 que l'année précédente, nous apprend le baromètre Opodo-Raffour publié ce mardi 15 mars.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ils ont été 60,1% à partir en vacances l'an dernier pour décompresser et prendre l'air. C'est 1,8 point de moins qu'en 2014, soit 700 000 vacanciers en moins. Un chiffre conséquent qui s'explique par les difficultés économiques : quand tout augmente, il est difficile de garder un peu d'argent pour souffler une fois l'an.

Le baromètre annuel indique que 60% des employés, ouvriers et professions intermédiaires sont partis en vacances, contre 88% pour les catégories socio-professionnelles plus favorisées. Le budget moyen a chuté de 13% sur un an : un foyer a dépensé 1 747 euros pour ses vacances en 2015, contre 2 014 euros l'année précédente. Voilà qui explique la destination principale des vacanciers français : l'Hexagone, tout simplement.

Mais si l'on part moins longtemps, on a aussi profité des nombreux ponts et week-ends prolongés de 2015 pour s'offrir de courts séjours : deux ou trois nuitées en France comme dans les capitales européennes. Berlin ou Lisbonne ont ainsi été plébiscités. En tout, 1,2 million de fRançais en plus ont connu les joies des séjours courts, soit un total de 20 millions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook