Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mondial de football : TF1 perd plus de 35 millions d’euros





Le 25 Juillet 2014, par

Un évènement sportif n’est parfois pas si payant que l’on croit pour un média. La Coupe du Monde de football qui s’est déroulée le mois dernier a fortement pesé sur le résultat opérationnel du groupe, en baisse de 43,2 %, même si elle a soutenu l’audience de la chaîne.


@Shutter
@Shutter

Dur lendemain de soirée pour la chaîne privée TF1. Le groupe a publié ses résultats, et force est d’admettre que la Coupe du Monde de football qui s’est déroulée le mois dernier au Brésil a fortement impact le résultat opérationnel du groupe. Un résultat qui a chuté de 43,2 %, à 24,2 millions d’euros pour le premier semestre 2014.

 

Explication. La chaîne TF1 avait acquis les droits de diffusion des 64 matchs du mondial, l’intégralité des rencontres, pour 130 millions d’euros. Un joli monopole qui aurait permis à la chaîne d’amasser des fortunes en termes de retransmission. Par la suite, TF1 a décidé de dépenser 5 millions d’euros en terme de coûts de production. La chaîne a enfin cédé à beIN Sports, les droits de diffusion de 36 matchs du mondial. Des matchs valorisés à 60 millions d’euros, et que la chaîne a cédé pour 30 millions d’euros.

 

Soit une perte globale de 30 millions d’euros auxquels s’ajoutent le déficit lié à la diffusion des matchs dont elle a gardé les droits. En effet, les 28 matchs conservés, valorisés à 75 millions d’euros, n’ont rapporté à la chaîne que 70 millions d’euros de recettes brutes. Résultat des courses : une perte brute de 35 millions d’euros. Mauvais calcul pour un évènement sportif d’une telle ampleur.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook