Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Motorola lance un smartphone complet à prix low cost





Le 13 Mai 2014, par

Le constructeur américain Motorola est passé sous le pavillon chinois de Lenovo en début d'année, après une courte période où il était la propriété de Google. Malgré ces changements de main, l'entreprise poursuit son objectif : proposer des smartphones performants à prix très abordable.


Motorola lance un smartphone complet à prix low cost
Le Moto G avait montré la voie. Ce modèle, disponible depuis l'année dernière, combinait performances somme toutes solides et petit prix (160 euros, sans abonnement). Motorola a encore amélioré le terminal ce mardi, en y ajoutant deux nouveautés qui manquaient cruellement au précédent modèle : un lecteur de cartes microSD pour y rajouter du stockage, ainsi que le support de la 4G LTE, ce qui fera sans aucun doute le bonheur des opérateurs. Cette nouvelle génération sera proposée en France au prix de 199 euros.
 
Mais la véritable nouveauté résidait dans la présentation du Moto E. Ce smartphone d'entrée de gamme n'est certes pas un foudre de guerre avec des caractéristiques assez limitées (processeur à deux coeurs, 4 Go de stockage, uniquement 3G…) mais son intérêt est ailleurs : d'une, il devrait tenir une journée grâce à une imposante batterie, et surtout il pour son prix, il est vraiment très abordable.
 
Le Moto E sera en effet proposé à 119 euros, sans abonnement. Voilà qui s'annonce idéal pour équiper les ados, en voyage (il peut embarquer deux cartes SIM) ou en faire un mobile d'appoint.
 
La stratégie « low cost » de Motorola — mais sans rogner sur la qualité — semble porter ses fruits. Le constructeur a ainsi annoncé que les ventes du Moto G avaient été « historiques », mais hélas sans donner de chiffres. Il devrait en être de même avec le Moto E.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook