Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Musique : le marché toujours orienté à la baisse





Le 8 Mars 2016, par

Le marché de la musique a encore reculé en 2015 en France, a annoncé le Snep, le syndicat de la profession. La baisse s'affiche à 4,7% dans sa globalité, avec des pertes plus ou moins sévères selon les catégories.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ainsi, les ventes de support physiques (CD, DVD, vinyles) a fléchi de 15,9%. Les ventes numériques, au travers surtout de la boutique en ligne iTunes d'Apple, font encore moins bien avec un recul de 20,5%. Heureusement, l'industrie hexagonale de la musique peut compter sur l'écoute en streaming pour tenir le coup.

En France, il y a désormais 3 millions d'abonnés, soit 1 million de plus qu'en 2014. Cela représente 5% de de la population, qui a écouté 18 milliards de chansons l'an dernier et généré 100 millions d'euros de revenus — c'est une multiplication par cinq en cinq ans. Le numérique compte pour 36% du marché de la musique en France, et le streaming représente 69% des revenus ce cette activité en ligne.

Les abonnements mensuels, proposés à 10 euros chez Deezer, Spotify ou Apple Music, comptent pour 79% des revenus de la musique par abonnement. Le reste provient de l'écoute gratuite financée par la publicité, qui rapportent peu à l'industrie. Petit réconfort : sur les 20 albums les plus écoutés, 17 sont français.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : musique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook