Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mutuelles : une augmentation record pour 2024 annoncée





Le 19 Décembre 2023, par Paolo Garoscio

En 2024, le secteur des mutuelles en France s'apprête à connaître des augmentations tarifaires sans précédent. Des millions de Français sont concernés, et sont même coincés : ceux qui disposent d’une mutuelle d’entreprise ne peuvent en effet pas faire jouer la concurrence.


Quelles hausses pour les tarifs des mutuelles en 2024 ?

Les données dévoilées le 19 décembre 2023 par la Mutualité Française, qui a mené une enquête auprès de ses adhérents, indiquent une hausse moyenne des cotisations de 8,1% pour l'année 2024, un chiffre record dans l'histoire des mutuelles françaises. Pour les contrats individuels, la hausse moyenne s'établit à 7,3%. Ce chiffre cache cependant des disparités notables : pour les 5% des contrats les moins impactés, l'augmentation se limite à 2,5%, tandis que pour les 10% les plus touchés, elle atteint 10%.

L'une des principales raisons de cette hausse est l'augmentation significative des dépenses de santé en 2023, qui ont progressé de 6%, dépassant largement les prévisions initiales de 3 à 4%. Cette croissance s'explique par plusieurs éléments, notamment l'augmentation des rémunérations des professionnels de santé et une consommation accrue de soins, en partie due à la réforme du "100% santé" et à la hausse du ticket modérateur pour les soins dentaires.

Les mutuelles d’entreprise augmenteront encore plus


Les contrats collectifs obligatoires, souscrits par les entreprises pour leurs salariés, subissent une augmentation moyenne de 9,9%. Ici aussi, l'éventail des augmentations est large : certains contrats n'augmenteront pas du tout, tandis que d'autres connaîtront une hausse allant jusqu'à 11,7%.

Eric Chenut, président de la Mutualité Française, résume la situation dans laquelle se trouvent les mutuelles : « Les mutuelles ne peuvent pas lever de la dette, on a l'obligation d'augmenter » les tarifs.

Les Français paieront donc le prix fort pour leur couverture santé, en particulier s’ils ont un contrat d’entreprise. Celles et ceux qui ne disposent pas de ce type de contrat peuvent tenter de faire baisser leur facture en faisant jouer la concurrence et en cherchant des contrats plus avantageux. Mais la tendance est à l’augmentation généralisée...

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook