Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

My Money Group reprend le réseau d'agences bancaires français de HSBC





Le 21 Juin 2021, par Olivier Sancerre

Après de nombreux mois de rumeurs, c'est désormais officiel : le réseau bancaire français du groupe HSBC a changé de main. C'est My Money Group, une entreprise détenue par le fonds Cerberus, qui reprend les agences et les collaborateurs de ce qui avait été le CCF.


244 agences dans l'escarcelle de Cerberus

HSBC, dont les résultats financiers sont en délicatesse depuis longtemps, cherchait à céder son activité française d'agences bancaires : 244 agences et 3.900 collaborateurs qui servent 800.000 clients. Le groupe britannique avait acquis le réseau du Crédit commercial de France en 2005, qui s'était rebaptisé HSBC France. Après de longs mois de négociation, c'est le fonds Cerberus, via My Money Group, qui reprend ce réseau qui n'est pas une filiale mais un portefeuille d'activités.

En plus des agences, My Money Group met aussi la main sur 24 milliards d'euros d'actifs, 19 milliards d'euros de dépôts. En ajoutant l'ex CCF à ses activités, la nouvelle entité pèsera 31 milliards d'euros d'actifs pour des dépôts de près de 23 milliards. Le produit net bancaire s'établit à 600 millions d'euros et le niveau des prêts est de 27,6 milliards. Le repreneur n'aura pas les activités d'assurance et de gestion d'actifs (HSBC Assurances Vie, HSBC Global Asset Management, HSBC REIM), en revanche il sera possible de conclure un accord de distribution dans les agences bancaires.

Une cession qui va coûter cher à HSBC

Si les discussions ont été si longues, c'est en partie en raison de la complexité du dossier, d'ailleurs la cession n'aura effectivement lieu que début 2023. HSBC va d'ailleurs devoir mettre de sa poche : le groupe va ainsi verser jusqu'à 1,6 milliard d'euros à Cerberus (il s'agira d'un transfert de fonds propres). Et HSBC devra comptabiliser une perte avant impôt de 1,9 milliard d'euros durant son exercice 2022. L'entreprise voulait réellement se séparer de son réseau d'agences bancaires !

My Money Group a d'ores et déjà exposé ses intentions : faire renaître le CCF de ses cendres. « Le nouveau CCF serait une banque française indépendante et de taille humaine, dotée d’un large portefeuille de produits haut de gamme », explique l'entreprise. La marque CCF est toujours connue en France et My Money Group souhaite capitaliser sur cette popularité intacte malgré la disparition du CCF depuis 2005. 



Tags : HSBC

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook