Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Négociations sur les prix : les distributeurs et les industriels ont fini par s'entendre





Le 6 Mars 2023, par Aurélien Delacroix

La ligne droite finale des négociations entre les distributeurs et les industriels a finalement été profitable, puisque quasiment tous les contrats ont finalement été signés. Le médiateur va tout de même devoir trancher certaines situations.


Presque 100% des négociations ont abouti

Ils avaient jusqu'au mercredi 1er mars pour s'entendre, mais quelques jours supplémentaires ont permis de trouver des terrains d'entente à la dernière minute. Les négociations annuelles entre la grande distribution et les industriels (notamment les agriculteurs et l'agro-alimentaire) se sont achevées la semaine dernière sur un bilan positif en termes de contrats signés : quasiment 100%, selon l'Ania, principale organisation des industriels.

Le lobby indique néanmoins qu'il existe encore des points de blocage avec certains distributeurs et que des dossiers iront en médiation. Thierry Dahan, le médiateur des relations commerciales agricoles, a reçu 70 demandes avant la fin de la période des négociations, ce qui est un volume identique à celui de 2022. Il devra forcer la main des deux parties pour obtenir des accords.

Hausse en vue de 10% suite aux négociations sur les prix

Pour le consommateur, ces négociations vont très concrètement se traduire par une hausse des prix des produits alimentaires en 2023. L'an dernier, cette augmentation s'est déjà établie à 14,5% (plus du double de l'inflation générale), et il faut s'attendre à un nouveau relèvement important des prix de l'ordre de 10%. Toutefois, la hausse ne s'appliquera pas immédiatement, elle va être lissée dans le temps.

Michel-Edouard Leclerc, le président du comité stratégique des centres E. Leclerc, l'a affirmé au micro de France Info : « On ne va pas répercuter comme un mur l'ensemble des hausses ». D'abord parce qu'il y a encore du stock à écouler. Et les distributeurs peuvent toujours réduire leurs marges pour compenser une partie de l'augmentation des prix.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook