Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Neige : les transporteurs routiers demandent une indemnisation à l'État





Le 10 Février 2018, par

L'arrivée de la neige en Ile-de-France et ailleurs dans l'Hexagone a provoqué une belle pagaille, les représentants des transporteurs routiers demande une « indemnisation » auprès de l'État.


Les poids lourds ont l'autorisation de circuler en Ile-de-France tout le week-end, après plusieurs jours où les camions ont dû rester sur le bas-côté ou dans les garages en raison de la neige. Même si des entrepôts seront fermés ce dimanche, cela reste un soulagement pour les transporteurs routiers. Selon les professionnels, le secteur a perdu au moins 60 millions d'euros chaque jour durant lesquels les camions sont restés bloqués sur décision des autorités. La fédération des transporteurs routiers réclament de l'État une « indemnisation ».

Les professionnels se sont entretenus avec Elisabeth Borne, la ministre des Transports, pour s'insurger contre des blocages jugés « inadmissibles ». Un certain chaos a en effet régné au niveau des prises de décision de ces derniers jours, entre les arrêtés préfectoraux et les interdictions édictées par les régions touchées par l'abondante chute de neige. Cette confusion a rendu impossible les livraisons de produits frais dans les grandes enseignes, provoquant ainsi une chute importante du chiffre d'affaires pour plusieurs d'entre elles.

Le commerce de proximité en a en revanche profité, les consommateurs venant faire quelques courses en attendant le réapprovisionnement, voire la réouverture des hypermarchés. Pas de quoi cependant compenser les pertes. La gestion de la crise est donc fortement critiquée par les transporteurs, qui pointent du doigt l'absence de concertation et de coordination entre les différents échelons administratifs. Le ministère des Transports n'a pas indiqué si l'État comptait faire un geste pour les chauffeurs routiers.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook