Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix compte recruter 40 millions d'abonnés supplémentaires grâce à son offre avec publicité





Le 19 Septembre 2022, par Olivier Sancerre

La future offre d'abonnement à Netflix moins chère mais financée par la publicité pourrait recruter 40 millions d'utilisateurs d'ici l'automne 2023, espère le service de streaming.


Attentes élevées pour Netflix

Netflix cherche une parade à la fuite des abonnés qui touche la plateforme depuis le début de l'année (près d'un million au deuxième trimestre). Une des solutions sur laquelle l'entreprise planche depuis quelques mois, c'est un abonnement meilleur marché financé par des coupures publicitaires. Elle devrait permettre d'attirer de nouveaux abonnés qui n'ont pas forcément les moyens de payer près de 10 euros par mois pour regarder les contenus du service (le premier forfait est à 8,99 euros).

Et Netflix a manifestement de grandes ambitions pour cette future offre qui pourrait être lancée dans une douzaine de pays (dont la France) courant novembre. Dans un document envoyé aux professionnels de la publicité partagé par le Wall Street Journal, l'entreprise envisage de recruter 4,4 millions de téléspectateurs uniques d'ici la fin de l'année, dont 1,1 million aux États-Unis.

Recruter de nouveaux abonnés

D'ici la fin du troisième trimestre 2023, Netflix prévoit de fidéliser 40 millions de nouveaux abonnés avec cette formule (dont 13,3 millions aux États-Unis). Ces chiffres pourraient même être plus élevés, sachant qu'un foyer abonné peut compter plusieurs téléspectateurs. Sur le papier, il y a de quoi gonfler le nombre d'abonnés de manière importante, Netflix comptant 220 millions de clients dans le monde.

Toutefois, le service de streaming numéro 1 dans le monde ne sera pas seul sur ce créneau. Disney+ aussi va mettre en place une telle offre financée par la publicité, alors que la concurrence sur le marché de la vidéo à la demande sur abonnement est très vive. Netflix doit encore annoncer une date de lancement ferme et surtout, le prix de cette nouvelle formule.



Tags : Netflix

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook