Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix dévisse sérieusement en Bourse





Le 16 Juillet 2018, par

L’action de Netflix dévissait de près de 15% peu après la présentation du deuxième trimestre de l’entreprise. Le service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) a complètement manqué la cible des analystes.


« Nous avons eu un bon deuxième trimestre, mais pas exceptionnel », explique Netflix dans le communiqué envoyé aux actionnaires. Le service de SVOD a atteint 130 millions d’abonnés dans le monde, attirés par les contenus exclusifs produits par l’entreprise comme les séries « Perdus dans l’Espace », « 13 Raisons » ou encore les séries Marvel. Mais ce chiffre, impressionnant sur le papier, a loupé le coche d’1 million : les investisseurs de Wall Street s’attendaient à mieux. D’où la douche froide infligée au titre Netflix après la fermeture de Wall Street.

Cela pourrait être une réaction épidermique d’investisseurs pressés de rentrer dans leurs frais. La chute de l’action pourrait, dès l’ouverture de la Bourse, en attirer d’autres désireux de réaliser une bonne affaire et garnir leur portefeuille avec un titre bon marché. Le problème, c’est que Netflix s’est lourdement trompé dans ses projections, qui ont poussé les investisseurs à faire preuve de trop d’optimisme. Dans le détail, Netflix a recruté 670 000 abonnés aux États-Unis (loin du 1,19 million des estimations) ; à l’international, l’entreprise enregistre 4,47 millions de nouveaux clients, au lieu de 4,97 millions des prévisions.

Pour le troisième trimestre, Netflix prévoit 5 millions d’abonnés supplémentaires. La société investit lourdement pour attirer ces clients : les frais de marketing vont atteindre 2 milliards de dollars en 2018, contre 8 milliards pour la production de contenus exclusifs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Netflix

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook