Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix franchit la barre des 260 millions d'abonnés





Le 25 Janvier 2024, par La rédaction

Avec une hausse impressionnante du nombre d'abonnés et un chiffre d'affaires en croissance, Netflix aborde l'année 2024 avec un certain optimisme. Toutefois, des défis tels que la concurrence croissante et la mise en place de nouvelles stratégies, notamment l'introduction d'abonnements avec publicité et la restriction du partage de mots de passe, façonnent un paysage complexe pour le géant du streaming.


Performance exceptionnelle pour Netflix

Netflix a clos son dernier trimestre de 2023 sur une note positive, en enregistrant une augmentation significative de ses abonnés. La plateforme a accueilli plus de 13 millions de nouveaux utilisateurs, portant son total à 260,28 millions. Cette performance dépasse largement les attentes et marque une étape importante pour le leader du streaming.

Sur le plan financier, Netflix a généré 8,8 milliards de dollars de revenus pendant la période des fêtes, marquant une hausse de 12,5% par rapport à l'année précédente. Ces résultats, accueillis favorablement par Wall Street, témoignent d'une croissance soutenue de l'entreprise. De plus, pour le premier trimestre de 2024, Netflix anticipe une croissance de 13% de ses revenus, s'élevant à plus de 9 milliards de dollars.

Netflix ne se repose pas sur ses lauriers et poursuit l'innovation dans ses offres. En novembre dernier, la société a lancé un nouvel abonnement moins onéreux, incluant des publicités. Cette initiative semble rencontrer un succès au-delà des attentes de l'entreprise, elle attire un grand nombre de nouveaux abonnés sans causer une migration significative des abonnés existants vers cette offre moins coûteuse. Notamment, cet abonnement avec publicité s'avère plus rentable aux États-Unis que l'abonnement standard.

Un abonnement avec publicité qui cartonne

Parallèlement, Netflix impose aux utilisateurs de payer pour ajouter des profils à leur compte, ce qui restreint le partage gratuit des mots de passe. Malgré ces avancées, le groupe fait face à des défis de taille. La performance du premier trimestre 2024, bien que conforme aux prévisions, a révélé une légère baisse de bénéfices et une augmentation d'abonnés inférieure aux attentes. De plus, l'entreprise doit naviguer dans un environnement concurrentiel de plus en plus intense.

La concurrence ne se limite pas aux autres plateformes de streaming. Par exemple, TikTok, avec une durée d'utilisation quotidienne moyenne proche de celle de Netflix, émerge comme un concurrent majeur dans le domaine du divertissement. Les spécialistes soulignent également le phénomène du « second écran », où les spectateurs se distraient sur d'autres applications telles que TikTok, tout en regardant Netflix.

Face à ces enjeux, Netflix continue d'adapter sa stratégie. Avec l'espoir que la publicité représente bientôt une part significative de son chiffre d'affaires, l'entreprise mise sur de nouvelles sources de revenus pour soutenir sa croissance. Cependant, ces initiatives, bien que prometteuses, rencontrent des obstacles et nécessiteront du temps pour se déployer à grande échelle.



Tags : Netflix

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook