Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix teste un abonnement moins cher





Le 15 Novembre 2018, par Olivier Sancerre

L’abonnement à Netflix bientôt moins cher ? Le géant du streaming vidéo teste actuellement une formule plus abordable dans une poignée de pays. Une expérimentation qui pourrait ne jamais être proposée ailleurs.


En France, Netflix propose trois formules mensuelles : 7,99 €, 10,99 € et 13,99 €, en fonction du nombre d’écran et de la qualité vidéo désirée. Le service américain teste actuellement un forfait destiné uniquement aux spectateurs mobiles, à moins de 4 € par mois. Mais seuls quelques pays en Asie y ont accès, notamment en Malaisie. Les utilisateurs peuvent choisir l’abonnement à 17 ringgits, environ 3,6 €, alors que la formule standard coûte 33 ringgits (6,9 €). Le nouveau forfait permet de consulter les séries et les films du service sur smartphones.

Cette expérimentation pourrait-elle voir le jour ailleurs dans le monde ? Rien n’est moins sûr. Reed Hastings, le fondateur et patron de Netflix, explique à Reuters que l’entreprise teste régulièrement de « nouvelles idées », dont le nombre et la durée peuvent varier. « Nous pourrions ne jamais déployer les fonctions ou les nouveautés inclus dans un test », souligne-t-il. La Malaisie est un des plus petits marchés pour le groupe, qui ne veut donc prendre aucun risque. Et qui se garde la possibilité d’abandonner purement et simplement cette nouvelle offre.

Pour ses marchés matures, comme aux États-Unis et en Europe, Netflix continue de miser sur la montée en gamme : des contenus exclusifs toujours plus qualitatifs et prestigieux qui poussent les utilisateurs à en vouloir toujours plus. Sur les marchés émergents, l’équation est plus difficile car le service y coûte plutôt plus cher que d’autres concurrents. D’où ce test avec un prix moins élevé.



Tags : netflix

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook