Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix va se lancer dans les jeux vidéo





Le 22 Juillet 2021, par François Lapierre

Après les séries TV et les films, Netflix va se diversifier dans les jeux vidéo. Le service de vidéo à la demande sur abonnement cherche un moyen de retenir ses abonnés dans un secteur très concurrentiel.


Des jeux pour retenir les abonnés

C'est le nouveau pari de Netflix. La plateforme de streaming numéro 1 dans le monde avec 210 millions d'abonnés payants confirmé qu'elle allait lancer des jeux vidéo sans surcoût pour ses clients. Reed Hastings, le cofondateur du géant de la VOD, a expliqué durant les résultats trimestriels de l'entreprise qu'il s'agissait de « renforcer et d'améliorer notre service », pas de créer une nouvelle source de profits à part. Une précision importante qui souligne la nécessité pour le service de conserver ses abonnés dans une période où il est plus difficile de recruter.

Au deuxième trimestre, Netflix a réalisé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards de dollars (+19%) pour un bénéfice de 1,35 milliard de dollars, soit le double de celui enregistré l'an dernier à la même période. Mais la croissance des abonnements est terminée aux États-Unis et au Canada, et les analystes craignent que cela ne soit un prélude à ce qui risque de se passer dans le reste du monde. La concurrence sur le marché du streaming est féroce avec de nouveaux venus qui donne à Netflix du fil à retordre.

Se battre pour obtenir l'attention des utilisateurs

Mais Netflix a toujours expliqué que la concurrence provenait d'abord du populaire jeu vidéo Fortnite, plutôt que de HBO. Tous ces services se battent pour obtenir l'attention et l'engagement des utilisateurs, peu importe le contenu. D'où cette idée de proposer des jeux, d'abord pour les smartphones et les tablettes qui seront ajoutés sans coûts supplémentaires pour les abonnés.

Ces jeux sont « une nouvelle catégorie pour nous, comme notre expansion dans les films, l’animation et les shows télévisés » a expliqué la société californienne. Netflix a d'ailleurs embauché un ancien d'Electronic Arts et d'Oculus (la division réalité virtuelle de Facebook) pour superviser le développement de cette nouvelle activité. 



Tags : netflix

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook