Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nissan perd son directeur général





Le 9 Septembre 2019, par François Lapierre

Fin de partie pour Hiroto Saikawa, le directeur général de Nissan. Le dirigeant va quitter son poste le 16 septembre prochain, suite à une polémique autour d'une prime.


Hiroto Saikawa avait pris les devants, en admettant à la presse japonaise, il y a quelques semaines, qu'il avait touché plus que ce dont il avait droit. Le directeur général du constructeur automobile s'était même excusé et annoncé qu'il rembourserait le trop perçu. Un audit interne avait été lancé sur ces primes baptisées « share appreciation rights » (SAR), dont les conclusions ont été révélées durant un conseil d'administration auquel a participé les dirigeants de Renault, Jean-Dominique Senard et Thierry Bolloré. C'est durant cette réunion que Hiroto Saikawa a annoncé son départ. 

Les sommes touchées par le futur ex-dirigeant de Nissan sont très importantes : on parle de 47 millions de yens, soit environ 400 000 euros. Des primes touchées en 2013 et qui seraient la conséquence d'un « système » mis en place par Carlos Ghosn, l'ancien président du conseil d'administration de Nissan que remplaçait Saikawa. En d'autres termes, le DG aurait profité malgré lui du système. Hiroto Saikawa ne subira pas les foudres de la justice japonaise pour cette affaire, mais sa réputation a été entachée.

Cela fait depuis plusieurs mois que le dirigeant était dans le collimateur. Les actionnaires de Nissan réclamaient sa tête alors qu'il était associé de près à l'ère Carlos Ghosn. Hiroto Saikawa avait alors promis d'accélérer sa succession ; les choses sont donc allées encore plus rapidement que prévu. Nissan est actuellement dans une impasse, entre des résultats financiers peu flatteurs et une restructuration en profondeur qui touche 12 500 postes.



Tags : Nissan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook