Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nokia va de nouveau supprimer des emplois





Le 18 Mars 2021, par François Lapierre

Nokia a l'intention de sabrer une fois encore dans ses effectifs. Le groupe finlandais, qui surfe pourtant sur la vague 5G, va engager un plan d'économies qui passe par la suppression de milliers d'emplois.


Nouvelle coupe claire dans les effectifs

Ce sont de 5.000 à 10.000 emplois qui seront supprimés chez Nokia d'ici 2023, annonce la direction dans un communiqué. Les effectifs passeront de 90.000 personnes actuellement, à 80.000 ou 85.000 dans deux ans. « Le nombre exact [de suppression de postes] dépendra de l'évolution du marché dans les deux ans à venir », précise l'équipementier télécoms. La France est « exclue » de cette coupe claire, alors que Nokia est justement en train de supprimer un millier d'emplois dans l'Hexagone.

Ce nouveau plan social d'envergure doit permettre à l'entreprise d'économiser environ 600 millions d'euros d'ici la fin 2023. Des économies qui permettront de financer de nouveaux investissements dans la recherche et le développement, ainsi que des « capacités futures ». Nokia, qui est un des principaux fournisseurs des opérateurs dans la course au déploiement de la 5G, accuse un certain retard face à son rival de toujours Ericsson, et surtout Huawei. Le géant chinois a beau être interdit dans de nombreux pays en raison de sa proximité avec Pékin, il n'en demeure pas moins un concurrent très sérieux.

Plan d'économies

« Des décisions qui ont un impact potentiel sur nos employés ne sont jamais prises à la légère. S'assurer que nous avons la bonne configuration et les bonnes capacités est un pas nécessaire pour fournir une performance durable de long terme », a expliqué Pekka Lundmark, PDG de Nokia depuis l'été dernier. Ce plan est un nouveau coup dur pour l'entreprise qui ne se remet visiblement pas de l'acquisition d'Alcatel-Lucent en 2013.

Après cet achat, les effectifs avaient dépassé les 100.000 collaborateurs. L'entreprise n'était pas dimensionnée pour cet afflux, ce qui entraîne depuis des réductions de postes et de coûts. Par ailleurs, et malgré le déploiement des antennes 5G, Nokia a dû faire face à des pertes l'an dernier en raison d'une charge exceptionnelle. Et les résultats 2021 ne devraient pas être aussi bons qu'attendu…



Tags : nokia

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook