Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nombre record de salariés touchant le Smic





Le 4 Décembre 2023, par François Lapierre

En 2023, la France a enregistré un nombre record de salariés percevant le Smic : plus de 17% des employés du secteur privé sont concernés. Cette tendance, résultant de multiples revalorisations du Smic ces dernières années, soulève des questions sur la structure des salaires en France et les impacts à long terme.


Sept augmentations du Smic en trois ans

Au 1er janvier 2023, 3,1 millions de salariés du secteur privé français étaient rémunérés au Smic, contre 2,5 millions l'année précédente. La progression est significative depuis 2010, où seulement 9,2% des salariés étaient concernés, pour atteindre 17,3% en 2023. Cette hausse s'explique en partie par les sept augmentations successives du Smic sur les trois dernières années, totalisant une hausse de 13,5%.

Les experts du groupe sur le Smic notent que cette augmentation est plus rapide que celle du salaire moyen, entraînant un « tassement » des bas salaires. Ce phénomène indique que de nombreux Français touchent des rémunérations proches du minimum légal. Par ailleurs, les exonérations sociales liées aux bas salaires semblent décourager les employeurs d'offrir des augmentations significatives.

Quelle hausse en 2024 ?

Cette situation a des répercussions diverses. D'une part, les salariés précédemment rémunérés légèrement au-dessus du Smic se retrouvent désormais au niveau du salaire minimum, ce qui diminue leur pouvoir d'achat relatif. D'autre part, le gouvernement a dû intervenir auprès de 39 branches professionnelles pour les inciter à ajuster leurs grilles salariales à la hausse du Smic. Dans certaines branches, les échelons salariaux inférieurs sont désormais alignés sur le Smic, créant une situation où l'expérience n'est pas toujours synonyme de meilleure rémunération.

La répartition des salariés au Smic varie également selon les secteurs. Dans les services, près de 20% des employés sont concernés, tandis que dans l'industrie, ce taux est de 8,4%. De plus, les femmes sont affectées de manière disproportionnée, représentant 57,3% des salariés au Smic. Pour 2024, une augmentation automatique de 1,7% du Smic est prévue, ce qui porterait le salaire minimum mensuel net de 1.383 à 1.406 euros. 



Tags : smic

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook