Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouveau front dans la bataille entre la mairie de Paris et Airbnb





Le 12 Avril 2018, par

Rien ne va plus entre la mairie de Paris et Airbnb. La ville a décidé d'assigner la plateforme de locations touristiques en justice : elle ne respecterait pas toutes ses obligations.


Depuis le 1er décembre dernier, les services de location courte durée ont l'obligation de retirer de leurs bases de données les logements sans numéro d'enregistrement. Une opération que les propriétaires doivent faire, mais qui dans les faits est peu respectée. Dans Le Parisien, Ian Brossat l'adjoint en charge du Logement annonce que la mairie assigne en justice Airbnb ainsi que Paris Attitude et Windu. Les plateformes devront comparaître le 12 juin au Tribunal de grande instance de Paris. L'adjoint regrette qu'Airbnb n'ait pas fait « le moindre effort », pire encore : le site aurait même « explicitement refusé de retirer les annonces ». La raison ? « La loi est trop compliquée à appliquer »…

La mairie exige le respect de la réglementation, c'est à dire le retrait de toutes les annonces sans numéro d'enregistrement, « sous couvert d’une astreinte de 1000 à 5000 € par jour et par annonce ». Ian Brossat explique qu'à San Francisco, Airbnb a retiré 4 800 annonces qui ne présentaient aucun numéro d'enregistrement, ce qui représente la moitié des locations. À Paris, 43 000 annonces seraient dans la même situation, soit… « 84 % des annonces proposées sur d’Airbnb à Paris ne respectent pas la loi ». Si Airbnb devait effectivement supprimer toutes ces locations, le service n'aurait plus grand chose à proposer à Paris.

Du côté d'Airbnb, on assure avoir rempli sa « mission d'information » auprès des propriétaires de logements. La décision d'assigner l'entreprise en justice est jugée « décevante » par le service, car elle « impacte directement des habitants de Paris ». La plateforme déplore une réglementation parisienne « complexe, confuse et davantage adaptée à des professionnels qu’à des particuliers ». L'entreprise appelle à des règles « simples, claires et adaptées à tous les acteurs ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook