Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouveau retard pour l'EPR de Flamanville





Le 19 Décembre 2022, par La rédaction

Voilà qui ne va pas plaider en faveur des EPR. Le réacteur nucléaire de nouvelle génération de Flamanville, dans la Manche, subit une fois de plus un délai qui repousse sa mise en service de six mois supplémentaires.


Coût faramineux pour l'EPR de Flamanville

Ce sont quelque 150 soudures complexes qui justifient ce nouveau délai de mise en service du réacteur nucléaire de Flamanville. Plus précisément, il s'agit de la révision des procédures de traitement de ces soudures, selon Alain Morvan, le directeur du projet. EDF a donc annoncé un report supplémentaire de six mois pour cet EPR qui doit entrer en service à la mi-2024, plutôt qu'à la fin de l'année prochaine. Le retard est phénoménal : 12 ans !

Et évidemment, un tel délai est synonyme de coûts en plus. En l'occurrence, la facture du réacteur de nouvelle génération s'établit désormais à 13,2 milliards d'euros, soit 500 millions de plus que lors de la précédente révision à la hausse. Selon EDF, c'est le maintien du personnel et des entreprises sur place qui constitue le gros de ce demi-milliard supplémentaire.

Chargement du combustible repoussé

« Nous avions un comportement des températures des vannes non conforme à ce que l’on attendait », justifie Alain Morvan. Le dossier est entre les mains de Bureau Veritas, qui va l'analyser jusqu'à la fin de l'année. EDF devrait obtenir le feu vert pour reprendre les traitements thermiques complexes. Mais ce délai bouscule le calendrier des opérations. Il en va ainsi du chargement du combustible, qui aura finalement lieu, si tout va bien, au premier trimestre 2024.

Trois mois plus tard, l'EPR de Flamanville devrait atteindre 25% de sa puissance. Il sera alors temps de rejoindre le réseau national, en espérant qu'aucun autre délai ne vienne retarder une fois de plus la mise en route du réacteur. Cette activation repoussée maintes fois tombe au plus mauvais moment, alors que la France n'aura jamais autant besoin de son électricité nucléaire.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook