Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouveau surcoût pour l'EPR de Flamanville





Le 9 Octobre 2019, par Olivier Sancerre

Le réacteur nucléaire de nouvelle génération de Flamanville va coûter encore plus cher : EDF doit en effet réparer des soudures, des travaux qui représentent un coût de 1,5 milliard d'euros.


1,5 milliard d'euros de plus

La facture de l'EPR de Flamanville, dans la Manche, s'est encore alourdie. EDF, le maître d'œuvre, va devoir dépenser 1,5 milliard d'euros supplémentaires pour réparer huit soudures sur le réacteur nucléaire de nouvelle génération. Ce sont quatre robots téléopérés qui vont s'acquitter de la tâche délicate, qui nécessite une grande précision à l'intérieur des tuyauteries concernées.

Pour ces travaux, EDF a dû faire son choix parmi trois scénarios. La proposition retenue devra toutefois obtenir l'aval de l'Autorité de la sûreté nationale (ASN), dont l'avis sera rendu d'ici l'automne prochain. Si l'Autorité devait révoquer ce scénario, EDF devra attendre une année supplémentaire et ajouter 400 millions d'euros de plus pour réparer ces soudures, mais l'ASN devrait donner son feu vert pour la proposition initiale.

Dix ans de retard

En bout de course, l'EPR devrait représenter des coûts de l'ordre de 12,4 milliards d'euros. À l'origine, ce réacteur nucléaire de nouvelle génération était facturé 3,3 milliards d'euros, trois fois moins cher. Les nombreux travaux supplémentaires ont repoussé la mise en service de la centrale : elle devrait produire de l'électricité d'ici la fin 2022… avec dix ans de retard.

L'EPR de Flamanville n'est pas le seul caillou dans la botte d'EDF. L'électricien doit aussi faire face à des retards et des travaux supplémentaires pour le réacteur EPR d'Hinkley Point, en Angleterre (un surcoût de 3,3 milliards). Le tout intervient à un moment où l'entreprise entame une réorganisation lourde de ses activités.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook