Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouveaux cieux pour Arianespace





Le 5 Janvier 2016, par

En 2015, Arianespace a procédé à 12 lancements, un volume qui a permis à l'entreprise d'afficher un chiffre d'affaires record de 1,4 milliard d'euros. Le groupe européen compte bien faire au moins aussi bien en 2016.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et c'est plutôt bien parti puisque Arianespace a programmé 11 lancements cette année, le premier d'entre eux devant se dérouler le 27 janvier. Sur les huit lancements d'Ariane, le lanceur lourd du catalogue, un mettra en orbite quatre satellites Galileo, le programme de géolocalisation piloté par la Commission européenne. Une première, sachant que les précédentes mises en orbite de ces satellites avaient été réalisés avec des fusées Soyouz.

Le carnet de commandes d'Ariane pour les années à venir est lui aussi bien rempli, puisqu'il atteint les 5,3 milliards d'euros. Ce sont 58 lancements qui sont ainsi programmés, dont 24 pour Ariane 5. Et l'avenir s'annonce tout aussi radieux avec la mise en place des programmes Vega C (pour 2018) et Ariane 6 (en 2020), pour lesquels la société commence à prendre les commandes.

Il faudra qu'Ariane sécurise ses échanges avec ses clients : deux redoutables concurrents américains commencent à se positionner sur ce marché. SpaceX et Blue Origin ont chacun fait la démonstration de la viabilité de leurs technologies de récupération de leurs fusées respectives, qui permettront des lancements plus abordables.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ariane

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement