Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle augmentation importante pour le tarif réglementé du gaz en août





Le 28 Juillet 2021, par François Lapierre

La mauvaise nouvelle était attendue et malheureusement, elle est confirmée par la Commission de régulation de l'énergie. Le régulateur a annoncé une hausse significative du tarif réglementé de vente du gaz à compter du 1er août.


Une augmentation de 5,3% en moyenne

À partir du 1er août, les ménages abonnés au tarif réglementé de vente du gaz (TRV) vont accuser le coup : leur facture va en effet augmenter en moyenne de 5,3%, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Une augmentation qui, comme d'habitude, sera modulée en fonction de l'usage. Ainsi, ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson verront une augmentation modéré de 1,6% du TRV, elle sera beaucoup plus importante pour les ménages qui se chauffent au gaz (+5,5%), et de 3,3% pour ceux qui en ont un usage double.

Cette augmentation intervient un mois seulement après une autre hausse encore plus importante : le tarif réglementé avait en effet augmenté de 10% début juillet. Un second coup de massue pour les ménages donc, bien que la Commission indique que « depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’Engie ont augmenté de 6,5% ». Malgré tout, ces deux hausses à deux mois d'affilée vont faire mal au pouvoir d'achat.

Rebond de l'activité économique

La CRE explique que cette augmentation du TRV est liée au rebond de l'activité économique en Asie : la demande y est très forte, par conséquent les prix sont de plus en plus élevés. Du côté européen, la forte demande est alimentée par les besoins en stockage. Les températures sont restées basses jusqu'au printemps, alimentant les besoins en chauffage. Par ailleurs, la consommation de gaz pour la production d'électricité ne cesse d'augmenter et il faut financer des opérations de maintenance en mer du Nord.

3,1 millions de foyers français sont toujours abonnés au tarif réglementé du gaz, qui doivent toutefois disparaître le 1er juillet 2023 laissant ainsi la place aux seuls prix du marché. Une perspective qui se rapproche donc, et qui pourrait provoquer des baisses de prix en raison de la concurrence, celle-ci étant toujours bridée par le TRV.



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook