Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle mobilisation contre la politique du gouvernement





Le 17 Novembre 2017, par

La contestation contre la politique menée par le gouvernement et le président de la République se poursuit dans la rue. Une journée de manifestation nationale a été organisée ce jeudi 16 novembre, pour la quatrième fois en deux mois.


Selon le ministère de l'Intérieur, 80 000 manifestants ont battu le pavé un peu partout en France. C'est deux fois plus que lors de la précédente journée d'action du 19 octobre contre la réforme du code du travail, elle avait réuni 40 000 personnes en tout. Ce jeudi, ils étaient 8 000 (40 000 selon la CGT) à Paris. Selon Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, cette journée n'était pas un « baroud d'honneur » et il a promis de poursuivre les manifestations contre la politique économique et sociale menée par l'exécutif.

Les ordonnances réformant le code du travail étaient toujours la cible des manifestants, mais également l'amélioration des droits pour les salariés et plus largement contre « la politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d'une minorité ». Le défilé parisien comptait dans ses rangs Pascal Pavageau, le numéro 2 de Force ouvrière ; Jean-Claude Mailly, le patron du syndicat, défilait lui à Marseille où il a expliqué : « On veut tirer la sonnette d'alarme sur des dossiers à venir, comme l'assurance chômage et, l'an prochain, l'assurance retraite ». FO a rejoint les organisations qui appelaient à manifester à l'instar de Solidaires, de la FSU, de l'Unef, la FIDL ou encore l'UNL.

Malgré tout, on reste loin de la mobilisation du premier jour : le 12 septembre, les manifestations contre les ordonnances avaient rassemblé de 223 000 à 500 000 personnes dans les rues (selon respectivement la police et les syndicats). Pour le moment, il n'y a pas eu d'appel pour une cinquième journée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook