Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle organisation pour le groupe Airbus





Le 30 Septembre 2016, par

Airbus est désormais un groupe industriel intégré, qui prend le nom… d'Airbus ! Un changement anodin de prime abord, mais il est de taille et il a demandé une dizaine d'années d'efforts et de rapprochements au sein de ce qu'on appelait auparavant le holding EADS.


Tom Enders, le patron du groupe, a annoncé ce vendredi 30 septembre que toutes les activités et toutes les composantes de l'entreprise seront regroupées sous une seule et unique bannière, celle d'Airbus. Si le nom ne change pas, l'organisation interne est complètement bouleversée et rénovée. 

Ainsi, la maison-mère chapeaute les trois principales activités du groupe, qui deviennent autant de divisions : la défense et le spatial, les avions de ligne, et les hélicoptères. C'est Tom Enders qui gèrera ce nouveau groupe industriel, avec l'aide de Fabrice Brégier comme directeur des opérations ; il est actuellement PDG d'Airbus. Le siège s'installe à Toulouse, avec les bureaux parisiens et munichois qui seront transférés vers la ville rose.

L'objectif de ce regroupement est d'assurer une plus grande fluidité et une meilleure efficacité dans le travail de l'entreprise. Les moyens seront mutualités, l'organisation promet plus de fluidité, la charge de travail sera mieux répartie entre toutes les équipes. Mais qui dit réorganisation, implique aussi une certaine restructuration. Les salariés peuvent légitimement craindre pour l'emploi ; dans sa communication aux employés, Tim Enders a promis une approche « constructive et responsables ». On verra dans les prochaines semaines et les prochains mois ce qu'il en sera.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook