Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle plainte américaine contre Volkswagen





Le 29 Mars 2016, par

Encore un coup dur pour Volkswagen. Le groupe automobile allemand, déjà dans la tourmente suite à l'affaire des moteurs truqués, continue de payer les dommages collatéraux du scandale.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Cette fois, la menace provient des États-Unis, d'où l'affaire était partie. La FTC, l'autorité de la concurrence américaine, a en effet annoncé le dépôt d'une plainte contre le constructeur automobile, toujours dans le dossier des moteurs diesel truqués pour passer sans encombres les test anti-pollution. 

La Federal Trade Commission veut obtenir une injonction de la justice américaine afin d'empêcher Volkswagen de reproduire de tels comportements coupables. La FTC veut aussi que le groupe automobile dédommage les conducteurs touchés par cette fraude à grande échelle. Volkswagen a, durant la période visée (de 2008 à 2015), vendu autour de 550 000 voitures intégrant le logiciel truqueur. Il s'agit là pour la Commission d'une publicité mensongère qui mérite réparation.

Cette plainte rejoint celle du Department of Justice qui poursuit Volkswagen depuis le mois de janvier. L'entreprise court le risque d'une amende massue : on parle en effet de 46 milliards de dollars pour violation des lois sur l'environnement. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook