Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle présidente pour Tesla





Le 10 Novembre 2018, par La rédaction

Tesla a une nouvelle présidente : Robyn Denholm, qui prend la place d’Elon Musk. Le fantasque patron du constructeur automobile en reste le directeur général.


La nouvelle présidente du groupe américain, Robyn Denholm, va poursuivre ses activités au sein de Tesltra, l’opérateur australien des télécommunications pendant six mois avant de prendre place au sein du conseil d’administration de Tesla. Le constructeur d’automobiles électriques explique dans le communiqué que pour assurer à la nouvelle présidente  une transition réussie, Elon Musk — son prédécesseur — lui apportera toute l’aide et le soutien dont elle aura besoin. Robyn Denholm connaît le secteur des services informatiques (elle a travaillé au sein de Sun Microsystems) et celui de l’automobile avec une partie de sa carrière réalisée chez Toyota.

Elle est également membre du conseil d’administration de Tesla depuis quatre ans. Elle justifie donc d’une « expérience solide » dans tous ces domaines, et la future présidente a aussi « l’argent contribué à rendre Tesla plus performante », indique Elon Musk. Ce dernier demeure le patron du groupe où il impulse sa vision et son sens de l’innovation. Et parfois son grain de folie qui peut le mener à des impasses : il a ainsi dû laisser son poste de président suite à une entente à l’amiable avec la Securities Andy Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la Bourse.

Durant l’été, Elon Musk a annoncé un peu trop vite son intention de sortir Tesla de la cote boursière, en précisant que le financement de cette opération était « assuré ». Or, ce n’était pas du tout le cas : la SEC a estimé qu’il pouvait s’agir d’un cas de fraude et de tromperie des actionnaires. Le ton est monté entre Elon Musk et la commission, jusqu’à trouver un accord amiable : il paie 20 millions de dollars (Tesla également) et abandonne la place de président. Un moindre mal.



Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook