Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelles pertes pour EuropaCorp





Le 14 Décembre 2019, par La rédaction

EuropaCorp est loin d'être sorti de l'ornière. Le studio de production et de distribution de Luc Besson accuse de nouvelles pertes au premier semestre de son exercice 2019-2020.


L'ombre de Valérian

Avec des pertes qui s'établissent à 22,7 millions d'euros pour le premier semestre de son exercice décalé 2019-2020, EuropaCorp est encore très loin d'être hors de tout danger. L'entreprise de production cinéma, et de distribution de films fondée par le réalisateur Luc Besson a été placée en procédure judiciaire au mois de mai. Elle a obtenu une prolongation de la période d'observation jusqu'au 13 mai prochain. Du temps qui sera mis à profit pour continuer une restructuration rendue nécessaire par les mauvais résultats du groupe, depuis l'échec de Valérian et la Cité des milles planètes en 2017.

EuropaCorp se veut optimiste : « Les discussions engagées avec les créanciers du groupe afin de restructurer les dettes », explique l'entreprise dans son communiqué, et les négociations ont enregistré des « avancées positives ». Mais il faut toujours réduire l'empreinte de l'entreprise, qui envisage désormais de « rationaliser » les surfaces détenues à la Cité du Cinéma, autrement dit : faire des économies en réduisant les coûts de loyer.

Pas d'investissements au premier semestre

L'entreprise s'est séparée d'une bonne partie de ses actifs ces dernières années : la division en charge de la production de films et séries de télévision est entre les mains de Mediawan depuis l'an dernier. Les multiplexes de Marseille et de Tremblay-en-France ont été cédés à Gaumont-Pathé dès 2016. Et EuropaCorp a supprimé 22 emplois en 2018, sur des effectifs de 79 salariés. Le groupe n'a pas investi durant son premier semestre, en raison des opérations de restructuration en cours.

Le chiffre d'affaires durant ces six premiers mois de l'exercice s'établit à 40,7 millions d'euros, en baisse de moitié par rapport à la même période du précédent exercice… qui accusait déjà un recul de 42% d'une année sur l'autre. EuropaCorp affiche néanmoins une marge opérationnelle de 13,2 millions d'euros, obtenue grâce au niveau des marges sur l'exploitation du catalogue. Un catalogue sur lequel l'entreprise va continuer à s'appuyer pour passer ce cap difficile.



Tags : EuropaCorp

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook