Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nucléaire, gaz naturel : des énergies vertes pour la Commission européenne





Le 4 Janvier 2022, par Olivier Sancerre

Il va être plus facile de financer les investissements dans des centrales nucléaires et au gaz naturel en Europe. La Commission a en effet labellisé ces deux énergies de « vertes », sous conditions.


Label vert

C'est une victoire pour la France, qui bataillait depuis de long mois à Bruxelles pour arracher un label « vert » pour l'énergie nucléaire, faisant face à l'opposition de l'Allemagne et d'autres pays. C'est désormais chose faite. « La Commission estime que le gaz naturel et le nucléaire ont un rôle à jouer pour faciliter la transition vers un avenir essentiellement fondé sur les énergies renouvelables », a expliqué l'exécutif européen.

La décision est d'importance, puisqu'elle facilite le financement de centrales nucléaires et à gaz qui désormais, sont respectueuses de l'environnement. Par conséquent, ces projets coûteront moins cher et les investisseurs, pressés d'ajouter des projets « verts » dans leurs portfolios, pourront ouvrir le robinet. Ces deux énergies entrent de plain pied dans la stratégie européenne d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. 

Plusieurs critères à remplir

Il y a toutefois des critères à observer. Les investissements dans les centrales nucléaires ne pourront être réalisés que si le projet dispose d'un site d'élimination des déchets radioactifs. Les nouvelles centrales nucléaires devront avoir un permis de construire avant 2045, tandis que les travaux de prolongation de la durée de vie des centrales existantes devront être engagés avant 2040.

Pour ce qui concerne les centrales à gaz, une énergie de transition dans la taxonomie européenne, elles devront émettre moins de 270 grammes d'équivalent CO2 par kilowattheure. Il faudra également que le projet remplace une centrale à combustibles fossiles plus polluante. Et le permis de construire devra être délivré avant 2030. Par la suite, le seuil d'émission est réduit à 100 g d'équivalent CO2 par kilowattheure.



Tags : nucléaire

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook